1991 : Les Restos du Cœur de Foix créent des postes d’agent d’entretien des espaces verts à destination de personnes en situation d’exclusion. Cette initiative est largement soutenue par le Communauté des Communes de Tarascon qui utilisera ce personnel pour assurer l’entretien des sentiers de randonnée en Haute Ariège.

 

1995 : L’office de Tourisme de Tarascon prend le gestion du personnel en insertion.

 

2002 : La Communauté de Communes du Pays de Tarascon sollicite ses élus pour qu’ils créer une SIAE afin de reprendre la gestion des postes et de mettre en place un accompagnement social et professionnel auprès des salariés.

C’est ainsi que l’association Vallées Villages Montagnes est créée en décembre 2002 et se dote du statut de chantier d’insertion.

Soutenue par le Conseil Général et la Direction du Travail, elle recrute ses premiers postes d’encadrement technique, social et professionnel.

Au démarrage l’association compte 13 salariés en insertion.

 

2006 : V.V.M se développe avec 15 postes en insertion, 2 encadrants techniques sur les espaces naturels, 1 Conseillère en Insertion Professionnelle,

1 comptable, 1 agent administratif

 Création de l’atelier bois pour répondre à une meilleure  gestion du temps de travail des salariés, notamment pendant les périodes d’intempéries.

 

2007 : Création du 1er poste de direction.

 

2008 : Année de restructuration avec réorganisation du fonctionnement de V.V.M et changements de personnel suite à la baisse des fonds F.S.E.

Baisse du nombre de postes en insertion (de 15 à 12) et du personnel d’encadrement (1 Conseillère en insertion professionnelle et 1 encadrant technique)

 

2009 : Changement de direction

Recrutement d’un encadrant technique sur l’atelier bois.

Développement des 2 activités (espaces naturels et bois)

Augmentation de l’offre d’insertion : VVM passe de 12 à 15 postes en insertion.

 

2010 : VVM passe de 15 à 16 postes en insertion.

 

2011 : Développement des activités.

Recrutement de 2 encadrants techniques et une Conseillère en Insertion Professionnelle supplémentaire.

L’offre d’insertion passe à 23 postes sur l’année.

Au total, VVM compte 4 encadrants techniques, 2 CIP, une direction, 23 postes en insertion.

 

Les membres du bureau, le personnel permanent et une salariée en insertion débutent la « formation action CEDRE ».

Au fur et à mesure que VVM progresse dans la formation, elle ne cesse de s’imprégner de cette démarche qualité dans la construction des parcours et le suivi des personnes en insertion.

 

2013 : Autorisation de proposer les différentes services de VVM aux particuliers. Recrutement d'un encadrant bois.

 

2014 : Développement des activités avec la création de l'atelier carton où les postes proposés sont totalement consacrés au personnel féminin. Recrutement d'un encadrant Espaces Verts.

L'équipe bois déménage dans des locaux spacieux.